Sportifs Paris

Petit Aperçu sur les paris sport de Premier League saison 2010/2011

Juste un peu plus d’un mois après qu’ Andres Iniesta ait marqué l’histoire, nous voici de nouveau sur le point d’un autre marathon de 10 mois.

Et donc, comme la Premier League anglaise la saison commence ce week-end, Sports Posté prédit les sept meilleures équipes (parce que seulement sept des meilleurs tampon leur passeport pour la compétition européenne) et trois des pires (qui devrait tomber dans le marasme des ligues inférieures au printemps prochain).

Les 10 entre les deux? Piégé dans le lien de trop bonne à l’échec et qui se soucie:

The Magnificent Seven

1. Manchester United (La saison dernière: 2)
Unis a commencé ses achats hors-saison avec l’achat malin de l’étoile naissante du Mexique avec un surnom drôle – Javier Hernandez est « Chicharito. » Puis ils ont décidé de dépenser plus de US $ 10 millions de dollars sur Bébé 20-ans, un peu L’attaquant connu du Portugal. Malgré tout, manager Alex Ferguson a un mélange de profondeur de la jeunesse et l’expérience pour en tirer: le prodigieux Johnny Evans, Darron Gibson, Federico Macheda et Tom Cleverley continueront à réussir ou à améliorer côtés de Rio Ferdinand, Nemanja Vidic, Ryan Giggs et Paul Scholes. Et, honnêtement, Edwin van der Sar est le plus cool de ce sport de 39 ans passe 40.

2. Arsenal (la saison dernière: 3)
Indépendamment de ce que les fidèles à l’Emirates Stadium pense, Arsenal n’a toujours pas que l’on figure séminale (c.-à Wayne Rooney, Didier Droga ou Steven Gerrard) pour diriger l’équipe de retour au sommet du football anglais. Aucun de Robin Van Persie, Cesc Fabregas, Samir Nasri et Andrei Arshavin peut remplir les grosses bottes. Mais les Gunners ont l’cérébrale Arsène Wenger, qui croit que ses enfants sont grands. Et avec une autre année de gazon en plaques sculptées sous leurs chaussures à crampons, ils ont juste peut-être.

3. Chelsea (La saison dernière: 1)
L’hypothèse que Chelsea n’a pas de force dans la jeunesse est faux. Fabio Borini, Sam Hutcinson, Gaël Kakuta, Michael Mancienne et Daniel Sturridge sont des petits futés, mais aucun n’a l’expérience du championnat du Blues vieillissement parangons. C’est le mandat gestionnaire de Carlo Ancelotti cette campagne: à serrer tout ce qu’il peut de Nicolas Anekla, Ashley Cole, Frank Lampard, John Terry et Didier Drogba alors que la programmation d’arrosage avec les jeunes dans le besoin d’expérience. Une grande partie sera également prévu d’Alex, Yossi Benayoun, Michael Essien, Nemanja Matic et John Obi Mikel. Peut-être le succès domestiques ne concernent pas Ancelotti cette saison, il dessine des dessins pour Chelsea pour finalement conquérir l’Europe.

4. Manchester City (La saison dernière: 5)
Avec une équipe qui a trop d’argent et un trop gros line-up, le travail de Roberto Mancini pourrait sembler enviable. Mais les attentes croissantes tous les jours au City of Manchester Stadium, le tacticien italien a seulement une si longue corde pour conduire la ville à son premier trophée depuis 1976 ou se pendre. Certes, la ville a le talent cher – cher des ajouts d’été comprennent Jérôme Boateng, Yaya Touré et David Silva – pour s’assurer une place Ligue des Champions, mais passera cette saison de trouver un noyau.

5. Liverpool (La saison dernière: 7)
La guerre des prix entre les propriétaires haï, Tom Hicks et George Gillett, et les acheteurs potentiels de côté, la question avant tout de Anfield entrée en cette saison est, peut Liverpool encore être compté parmi les « quatre grands? » Fernando Torres, Steven Gerrard et Javier Mascherano ont dormi (pour l’instant), et les ajouts de Joe Cole et Christian Poulsen sont utiles. Mais les quatre équipes mentionnées ci-dessus sont de meilleure qualité et nouveau manager Roy Hodgson est bon, pas très grande.

6. Tottenham Hotspur (la dernière saison: 4)
Harry Redknapp a été en mesure de garder les bases de cette passionnante, attaquant équipe. La bulle, cependant, est sur le point d’éclater. Les cinq équipes ci-dessus sont soit trop talentueux, trop expérimenté, ou les deux. Il est difficile de nier la valeur de Gareth Bale, Peter Crouch, Jermain Defoe, Aaron Lennon et Wilson Palacios, mais ils devront commencer rapidement sur les blocs pour faire taire les critiques.

7. Everton (La saison dernière: 8)
Blessures condamnent souvent l’équipe de David Moyes à la frustration et l’échec scolaire, mais son équipe n’est rien si elle n’est pas conforme. Depuis 2004-2005, Everton a fini en dehors du top 10 fois (11 en 2005-2006). Comparativement, Everton ne sont pas une escouade profonde, si les blessures inévitablement mal. Pourtant, Mikel Arteta, Tim Cahill, Phil Neville, Steven Pienaar et Louis Saha excitera Goodison Park. Et regarder dehors pour Jermaine Beckford, qui a marqué 85 buts en trois saisons pour Leeds United en League One.

LES TROIS DIRTY

18. Wigan Athletic (saison dernière: 16)
Wigan a joué rapide (infraction) et lâche (défense) à chaque match la saison dernière et a obtenu méritées victoires sur Arsenal, Chelsea et Liverpool. Pourtant, l’équipe a également concédé 79 buts, soit plus que n’importe quelle équipe en dehors des trois en bas. équipe de Roberto Martinez n’est pas plus forte et pas plus profond cette saison. Bye, bye Wigan.

19. Wolverhampton Wanderers (La saison dernière: 15)
Wolverhampton a reçu le moins de buts d’une équipe de Premier League la saison dernière (32). Alors, qui ne gérant Mick McCarthy ont à mettre la balle dans le fond du filet cette saison? Sylvan Ebanks-Blake, Kevin Doyle, Steven Fletcher et Andy Keogh. Euh, quoi?

20. Blackpool (La saison dernière: Non classé)
Blackpool est une équipe remplie de développement des jeunes – gars qui n’a probablement jamais rêvé de jouer de la Premier League – et Jason Euell et Marlon Harewood, les deux seuls joueurs avec une expérience notable. Blackpool sera la chance de s’élever au-dessus 19. Tout peut arriver! Mais, il ne sera pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *